🚚 Covid19 : Nos services et livraisons sont toujours assurées

La balance connectée : accessoire utile dans la perte de poids

Il existe un vaste éventail d’appareils minceurs. La balance connectée en fait partie. Elle permet, tout comme une balance traditionnelle, de surveiller sa progression en perte de poids. Nombreux adeptes d’émaciation français recourent à cet outil technologique de pointe. Des avantages multiples s’offrent avec l’utilisation de cet accessoire dédié à la maigreur. Zoom sur les essentiels à savoir autour de la balance connectée.

Définition et principe d’une balance connectée

Inventée par Jérôme Clerjau, un ingénieur français, la balance connectée est, comme son nom l’indique, un objet ou outil de pesage connecté. Elle est un pèse-personne de nouvelle génération, version moderne de la balance classique. En tant que balance, elle sert d’un indicateur de poids. Et en tant que connectée, elle est liée à des terminaux mobiles pourvus d’une connexion Wi-Fi ou Bluetooth : tablette, Smartphone, etc. Ces appareils mobiles se dotent d’une application dédiée. Le principe commun de toute balance connectée : il s’agit de monter sur l’engin. On tient en main sa tablette ou son téléphone et la balance affiche les données sur son poids, son IMC, sa masse osseuse, sa masse graisseuse, ainsi que la quantité d’eau identifiable dans son corps. Encore en dessus de la balance connectée, celle-ci envoie toutes les indications des données, exprimées en pourcentage, dans l’application de son appareil mobile.

Fonctionnement principal de la balance connectée

Comme la balance connectée est indicateur de plusieurs différentes mesures, sa manipulation et son fonctionnement sont plutôt complexes. Avec elle on ne procède pas comme si l’on se fait peser sur un outil de pesée traditionnel : grimper en dessus de l’engin, consulter son poids et descendre enfin. Le traitement de toutes les données est un peu chronophage avec la balance connectée. Par exemple, pour qu’elle mesure l’IMC de l’utilisateur, celui-ci doit indiquer à la balance son sexe, sa taille et son âge. Dans quelques temps l’utilisateur est tenu informé par la balance sur l’état de son IMC. Reste à savoir que celui qui se fait peser sur cet outil minceur doit se méfier des données de la balance s‘il est dans des très mauvaises conditions de santé. D’ailleurs, comme mentionné dans le paragraphe précédent, la balance est faite pour mesurer aussi la masse hydrique, la fréquence cardiaque, la masse osseuse, la masse musculaire, etc.

Les critères de choix à prendre en compte lors de l’achat de l’appareil

La vente des balances connectées s’est vulgarisée dans le monde, en particulier en France. De ce fait, elles s’exposent sur tous les marchés, physiques ou en ligne. Comme tous autres accessoires connectés, la balance connectée est soumise à des falsifications à haute échelle. Aussi, la qualité et le type de balance varient d’une usine de fabrication à une autre. Par conséquent, faire un bon choix n’est pas chose aisée. Une autre attention extrême doit être prêtée lorsqu’on procède à l’achat d’une balance connectée sur-mesure chez un fabricateur. D’abord, il faut prendre en considération l’affichage, l’aspect le plus pratique de l’outil. En effet, la lecture des données et des chiffres affichés sur la balance doit se faire sans difficulté. Aussi, on doit mettre l’accent sur la compatibilité ; cela dépend du type de mobile à sa disposition : iPhone, iPad, Smartphone, etc. Le dernier paramètre non négligeable, c’est le côté design.