Perte de poids : maigrir avec le régime alimentaire

Maigrir peut se faire par quelque moyen que ce soit. Si vous désirez perdre du poids sainement, vous ne devez pas faire fi du régime alimentaire. Un régime diététique sain est tout ce qu’il vous faut pour maigrir durablement et sainement. Adopter une alimentation saine revient à varier les aliments à manger quotidiennement. Qui dit varier les types d’aliments à manger dit miser sur les différents régimes minceur.

Perdre du poids avec le régime végétalien

Les aliments issus des végétaux doivent s’intégrer dans un régime minceur. Les phytoplanctons en font partie. Vous avez l’opportunité de suivre le régime végétalien dans le cadre de votre régime alimentaire minceur. Le végétalisme est un principe alimentaire plus proche du végétarisme. La ration alimentaire végétalienne exclut les chaires animales. Les nourritures issues des animaux ne s’intègrent pas non plus dans une diète végétalienne. Les animaux à quatre pattes et les oiseaux en font partie. Avec le régime végétalien, vous pouvez vous permettre les produits agricoles, les produits agro-alimentaires.

Les aliments avec le régime alimentaire végétalien

Les chaires animales n’adhèrent pas à un régime végétalien. Si les végétaux sont les principales denrées, les légumes à feuille se classent en tête de liste : la chicorée, le chou, le chou de Bruxelles, le chou rouge, l’épinard, l’endive, etc. Un repas végétalien présente aussi des légumes dits à fleur : brocoli, chou-fleur, artichaut. Les légumes-fruit s’invitent souvent à un menu végétalien. En font partie le piment, le poivron, la courge, le concombre, l’aubergine, le potiron, la tomate, la citrouille, etc. Dans une cuisine végétalienne se trouve aussi les légumes secs ou légumineuses. Les légumes ne sont pas les seuls à figurer parmi les recettes végétaliennes ; les fruits aussi sont un régime alimentaire végétalien.

Les nutriments présents dans une assiette végétalienne

Parmi les nutriments qui se trouvent principalement dans un mets végétalien, il y a les vitamines. A, B2, B6, B9, C et K sont les vitamines que vous trouvez probablement dans un régime alimentaire végétalien. Les antioxydants sont les autres nutriments que recèle un régime végétalien. Notez que les antioxydants sont des molécules ayant comme rôle de brûler les graisses sous-cutanées. Outre les antioxydants, le régime végétalien est aussi riche en fibres alimentaires. Ces derniers sont des composants alimentaires indispensables dans le cadre d’une alimentation minceur. Prendre un dîner végétalien est synonyme de faire le plein de minéraux : zinc, fer, magnésium, calcium, phosphore, manganèse, etc.

Maigrir avec le régime alimentaire végétarien

Si vous avez beau suivre un régime végétalien, vous pouvez vous lancer dans l’adoption d’un régime végétarien. Connu aussi sous le nom de « diète végétale », le plat végétarien est presque identique au régime végétalien, et permet donc toute alimentation issue des végétaux. Avec le végétarisme, vous avez le privilège de manger certains aliments provenant des animaux. En principe, le végétarisme permet la consommation de toutes chaires animales, mais en quantité modérée, d’autant plus que si elles sont très riches en protéines.

Les aliments autorisés avec le régime végétarien

Certains aliments particuliers issus des espèces animales sont autorisés avec le régime végétalien : miel, lait, œuf. Avec un déjeuner végétarien, vous avez l’opportunité d’ingurgiter des chaires animales. Certaines omnivores, dont les viandes ont un moindre taux de protéines, peuvent s’intégrer dans un régime végétarien. Les herbivores comme le lièvre et la vache, vous pouvez les aligner parmi vos aliments végétariens. Le rongeur comme le lapin en fait partie. Bien entendu, le végétarisme autorise les légumes, surtout les légumes-racine : betterave, céleri-rave, le radis. Avec l’alimentation végétarienne vous êtes en mesure de manger des légumes-graine ou les céréales : la fève, la lentille, le petit-pois, le haricot, le soja, etc.

Les apports nutritionnels dans un repas végétarien

Tout comme le régime alimentaire végétalien, le régime végétarien regorge des nutriments comme les matières minérales. Le fer est le minéral que vous ne trouvez qu’en petite quantité dans un petit-déjeuner végétarien. Il va de soi que la nutrition végétarienne recèle une quantité considérable de fibres. Le végétarisme procure des vitamines diverses, plus particulièrement des vitamines du groupe B. La diète végétarienne vous empêche de sombrer dans les carences en antioxydants, et en composés phytochimiques. Le régime végétarien contient une bonne quantité quant à ces deux nutriments. Dans un dîner végétarien vous trouverez zéro taux de gluten. Les protides figurent au palmarès des nutriments d’un régime alimentaire végétarien.

Perdre les kilos en trop avec la cure détox

Le régime végétalien et le régime végétarien sont, certes, efficaces pour perdre du poids, mais vous ne pouvez pas passer au côté du régime détox. Connu aussi sous le nom de cure détox, le régime détox est un mode alimentaire avec lequel on privilégie les légumes et les fruits, mais sous forme de jus. Cette pratique alimentaire connait une autre appellation dont boisson détox. La cure détox ne fait pas perdre du poids directement.  Purifiante et diurétique, elle a pour fonction d’éliminer les toxines et les déchets toxiques provenant de certains aliments.

Les aliments pouvant se transformer en détox

Il est vrai que tous légumes et fruits peuvent se transformer en boisson détox. Certains légumes et fruits sont pour autant à privilégier. Ceux ayant des nutriments comme la pectine sont concernés. La pectine est rassasiante. Un régime alimentaire rassasiant contribue à perdre du poids. La pomme est le fruit le plus riche en pectine. Rien ne vous empêche de faire une détox pomme tous les matins pendant une ou deux semaines. Un verre de jus de pomme chaque matin vous fait maigrir rapidement. Vous pouvez concocter aussi des détox citron, détox pamplemousse, détox brocoli, détox tomate, détox carotte, etc.

Les valeurs nutritives du régime alimentaire détox

Si la détox regorge de vertus diurétiques et purifiantes, elle permet à votre organisme d’être doté d’une bonne hygiène sanitaire. Outre le fait d’enlever l’intoxication alimentaire, la détox dispose de ses propres valeurs nutritives nécessaires à l’amaigrissement. La cure détox est aussi riche en vitamines comme la provitamine A et les vitamines du groupe B. Se trouvent bien entendu dans le régime détox les minéraux comme le potassium, le sodium, le zinc, le magnésium, le fer et le calcium. Vous pourvoyez aussi des protides et des bons lipides en misant sur la cure détox. Vu que vous vous permettez la préparation des jus de légumes avec la détox, vous avez un apport élevé en fibres. Il est impossible de ne pas trouver même quelques peu de glucides dans la cure détox.

Mincir avec le régime alimentaire hypoglucidique

Le régime hypoglucidique est une pratique alimentaire consistant à manger essentiellement des nourritures faibles en glucides. Certes, hypo signifie peu. Néanmoins, une alimentation hypoglucidique peut être une alimentation dépourvue totalement de glucides. Plusieurs types de régimes sont dits hypoglucidiques : le régime Atkins, la diète cétogène, la diète Fricker, le régime Low-Carb, etc. Une habitude alimentaire facile à adopter, la diète hypoglucidique est faite pour vous si vous avez pris du poids à cause de la consommation de glucides non contrôlée.

Les aliments à manger avec le régime hypoglucidique

Le fromage blanc et les viandes de porc sont un bon aliment minceur pauvre en glucide. C’est aussi le cas de la noix de coco, de l’huile de tournesol, de l’huile d’olive et de l’huile de colza. Les crustacés ne disposent que d’une faible quantité de glucides ; les bâtonnets de surimi et les crevettes sont concernés. Les plantes comme les champignons et le sagoutier, vous pouvez les intégrer dans vos recettes hypoglucidiques. Nombreux sont les aliments autorisés avec le régime hypoglucidique, mais nombreux aussi sont ceux interdits. La malbouffe ne va jamais de pair avec l’alimentation hypoglucidique. Plusieurs produits industriels, dits transformés, sont à fuir. La fécule et le macaroni en font partie. Les autres aliments issus d’une fabrication industrielle à éviter sont le beurre, la margarine et la farine.

Les apports nutritifs de l’alimentation hypoglucidique

La particularité du régime hypoglucidique réside dans son nom ; soit il est pauvre en glucides, soit il n’est doté d’aucun glucide. Avec la diète hypoglucidique vous avez un apport suffisant en bons lipides, en vitamines et en minéraux. La plupart des types de régimes hypoglucidiques réduisent le taux de cholestérol dans le sang. Suivre un régime pauvre en glucide revient à manger essentiellement des légumes verts. Ceux-ci ont leurs valeurs nutritionnelles dont flavonoïdes ou isoflavones, fibres, sulfopraphane. La zéaxanthine et la lutéine sont des macronutriments que vous trouvez probablement dans un régime hypoglucidique.

Maigrir efficacement avec le régime hypocalorique

Il ne faut pas être spécialiste de la bromatologie pour comprendre que la diète hypocalorique présente des aliments pauvres en calories. Avec le régime hypocalorique, vous vous interdisez les aliments gorgés de lipides et avec un pic de glycémie élevé. Ce type de régime ne vous induit pas dans des troubles du comportement alimentaire tels que l’hyperphagie, la boulimie et l’anorexie. Le régime hypocalorique se décline sous différentes catégories, pour ne citer que le jeûne intermittent, le régime Cohen et le régime Weight Watchers.

Les aliments à manger avec le régime alimentaire hypocalorique

Nombreuses sont les nourritures que vous pouvez inviter sur vos plats hypocaloriques. Parmi celles-ci, vous avez le konjac. Non seulement cette plante est pauvre en calories, mais elle a aussi comme fonction d’empêcher l’organisme à ne pas absorber les calories au cours de la digestion. Les champignons, les asperges, la courgette et le concombre sont des aliments ayant une faible quantité de calories. Tomate, poivron, laitue, rhubarbe, fenouil…ceux-ci sont peu caloriques. Pour ce qui est des fruits, vous avez le citron, la pastèque, la groseille, la framboise, la fraise, etc. Les céréales sont plus caloriques, mais si vous cherchez la céréale la moins calorique, vous avez le son d’avoine.

Les propriétés nutritionnelles d’un régime hypocalorique

Les qualités nutritionnelles dans une alimentation hypocalorique sont presque identiques à celles du régime végétalien. Ainsi, les fibres alimentaires sont uns des nutriments présents dans un régime alimentaire hypocalorique. Celui-ci est aussi riche en oligo-éléments comme le fer, le cuivre, le zinc et le manganèse. Avec la diète pauvre en calories vous faites le plein de bromelaïne, de glucides et de vitamines. Les acides gras mono-insaturés et poly-insaturés, vous en avez une quantité moindre avec le dîner hypocalorique. Un régime pauvre en calories est rassasiant. Ce vecteur de satiété provient du nutriment appelé pectine.